lundi 20 février 2017

Carl se met en forme, partie 8


Allez savoir comment, en changeant mes horaires d'entraînement, j'arrive à maintenir mon rythme :
lundi, course de soir; mardi, musculation plutôt que cross fit; mercredi, course de soir; jeudi, kick-boxing; vendredi, course de jour.

Pendant les salons du livre, je m'entraîne dans le gym de l'hôtel. Mon 10 kilomètres sur le bord de l'estuaire du Saint-Laurent, durant le salon du livre de Rimouski, reste gravé dans ma mémoire comme l'une des plus belles courses de ma courte carrière.

Ma course à Rimouski :)
En décembre 2016, je finis mes cours avant mes enfants, alors j'en profite pour m'entraîner de jour. Je me retrouve à suivre les cours techniques de boxe afin de servir de compagnon d'entraînement à un gars qui a un combat en février 2017. (Malheureusement, il ne tiendra pas la route et abandonnera un mois plus tard.)

J'ajoute donc une routine de boxe à mes jours de course. À ce moment, je suis tellement pris par mes corrections et mon entraînement que je ne remarque pas que certains de mes t-shirts larges ne me font plus.

Quelques t-shirts dont j'ai dû me départir bien malgré moi :(
Le premier janvier, je constate que ma garde-robe est remplie de cintres vides. Plus aucune chemise ou pantalon "propre" ne me fait.

Alors que certains se donnent des objectifs fous, je me jure de ne pas manger de pizza durant le mois de janvier (mon point faible...). Maintenant que le mois est terminé, je vous confirme que ma mission est réussie. Pour février, je me promets de ne pas manger de croustilles (mon autre point faible...).

Au moment où j'écris cette série de billets sur mon processus de santé, j'en suis là. À ce jour, ...
- j'ai complété un parcours de 16 kilomètres en 1 h 28;
- je n'ai pas touché de boissons gazeuses depuis cet été;
- mes pantalons de taille 36 nécessitent une ceinture;
- mes t-shirts sont toujours des larges, médium pour la course;
- mon poids change encore, mais ça tourne entre 229 et 221, selon le pèse-personne, ce qui veut dire que j'ai perdu 70 livres en trois ans. Je vous mets une petite photo (pas finale, mais ça donne une idée).

Bon, moi, je ne trouve pas la différence visuelle très impressionnante,
mais ça fait une foutue différence quand vient le temps de nouer ses lacets, croyez-moi ;)
Si vous me tordez un bras, je vous en prépare une en bédaine pour la prochaine fois. Watchez-vous!
Considérant que mon objectif était de ne pas crever en grimpant une montagne, je crois que c'est réussi pour l'instant. Cela dit, je crois que vous avez compris, à force de me lire, que je ne m'arrêterai pas là :)

Je vous réserve donc une grosse surprise pour la semaine prochaine...

2 commentaires: