jeudi 14 juillet 2011

Discussion avec une araignée

J'entre dans ma "chambre d'ordinateurs", j'entreferme la porte et j'aperçois un amas de poussière flottant au-dessus du sol. Je pousse un carton de côté et je réalise que c'est une toile d'araignée. Derrière le carton, il y a une de ces dames au gros derrière grisâtre qui chassent les coléoptères dans les sous-sols.

Soupir.

Moi: Qu'est-ce que tu fais là ?

Araignée: Je chille.

Moi: Tu sais que si ma blonde te trouve ici elle va te tuer.

Araignée: Di-zi-pas.

Moi: Tu penses que c'est simple comme ça ? Je peux rien lui cacher.

Araignée: Come on. Laisse la porte ouverte. A m'verra pas. Tu sais qu'a vient jamais ici.

Moi: Je peux pas prendre ce risque-là.

Araignée: Bon. Laisse-moi finir c'te mouche-là. Après, je te jure que j'me pousse.

Je m'éloigne une minute.

Moi (de retour avec un mouchoir): Désolé...

Araignée: Non ! Carl ! Please ! Aaaarrrgg !

Avec les fourmis charpentières, je suis plus expéditif.

4 commentaires:

  1. «Les araignées, c'est de l'argent. Il ne faut pas les tuer!» disaient les aînés. Il semble que plus tu en aies dans une maison, plus tu seras riche... ;) Je serais curieuse de savoir d'où vient cette croyance.

    RépondreSupprimer
  2. Lolol! Moi je suis sans pitié : les araignées installées dehors, je les embête pas, mais celles qui viennent dedans, je les zigouille. Chacun son espace et les mouches seront moins nombreuses! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Et si elle t'a piqué..Peut-être que demain ou le jour après , tu vas te mettre à tebalancer d'un building à l'autre !!! ;)

    RépondreSupprimer
  4. Tu es un bon chum. Que je ne vois pas le mien se faire convaincre de laisser vivre une sale bestiole comme ça dans mon dos !!! ;-)

    Caro Lacroix

    RépondreSupprimer